/medias/image/8214398785d288e4331f22.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Benoît LUDON

Portraits

-

16/05/2017

Benoît Ludon diplômée du Bachelor de Lunetier Créateur de l’ISO Paris, aime l’aventure. Actuellement sur l’île de la Réunion, il perfectionne ses connaissances en apprenant à travailler l’écaille de tortue et la nacre.

Quel est l’intervenant qui t’as le plus marqué au sein de la formation ?

Joëlle Saint-Sever par sa bienveillance dans son enseignement, sur la relation client en boutique de luxe. C’est sa carrière qui m’a le plus inspiré, après 19 années dans la maison Chanel, elle a été professeure à l’Institut National de Gemmologie avant d’enseigner à l’ISO.

Avec quelles matières travailles-tu ?

Ici j’ai pu travailler l’écaille de tortue, mais également la nacre et le rostre d’espadon. J’ai pu toucher toutes sortes de matières rares et exotiques. L’artisan qui m’a formé était laqueur et écailliste de profession. J’ai effectué mon stage chez l’opticien haut de gamme EB Meyrowitz, c’est là que j’ai été pris de passion en voyant de la véritable écaille: elle est réputée pour être la plus noble des matières pour les lunetiers.

Qu’envisages-tu pour ton futur ?

J’espère pouvoir ouvrir mon atelier de lunetterie dans les années à venir. J’envisage la clientèle de luxe au niveau mondial. Les lunettes ont l’avantage d’être présentes dans toutes les cultures, et chacune possède ses propres fantasmes en ce qui concerne la matière. Pour satisfaire la clientèle de luxe, la vraie question n’est plus le prix mais : est-on capable de fabriquer cet objet ?

284 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

30 ans de l’ISO : rencontre avec Didier Chemoul, diplômé de la première promotion ISO en 1988

RB

Romain Bodet

27 avril

Portraits

Témoignage de Alexandre Auffray

RB

Romain Bodet

20 décembre

Portraits

Témoignage de Kevin Piejak

RB

Romain Bodet

23 novembre