Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Les coulisses de la création de la monture Chupa de Nathalie Blanc

Actualités

-

17/11/2020

Dans les coulisses de la création de la monture Chupa de Nathalie Blanc, lauréate du Silmo d’or 2020 


Créatrice de renom et marraine de la promo 2020 du Bachelor de Lunetier Créateur, Nathalie Blanc a décroché un Silmo d’or pour le modèle lunettes de soleil Chupa 363, dans la catégorie Lunettes solaires « Créateur lunetier ».  Jeanne Delfosse, diplômée du Bachelor de Lunetier Créateur de l’ISO Bordeaux en 2019 et assistante designer chez Nathalie Blanc, a contribué au travail d’équipe sur le design de la monture lauréate.

C’est une nouvelle consécration pour la marque Nathalie Blanc Paris, qui a remporté son 2e Silmo d’or avec le modèle « Chupa – 363 » dans la catégorie Lunettes solaires « Créateur lunetier » lors de la cérémonie des Silmo d’Or, le 3 octobre dernier. 

« Après 3 nominations et deux consécrations, c'est un peu la confiance de la profession qui s'installe et la reconnaissance de mon travail. Je suis fière d'avoir été élue par mes pairs »déclare Nathalie Blanc. 

Jeanne Delfosse, qui a contribué au dessin de la monture avec Nathalie Blanc et toute l’équipe de création, a été très émue à l’annonce des résultats : « Mon collègue Hermès, lui aussi diplômé du BLC , m’a prise dans ses bras et m’a félicitée », raconte la jeune diplômée. 


« Nous avons conçu cette monture comme un accessoire de mode »

Ce modèle combiné phare de la collection 2020 est composé d’acétate français (Modot), de branches en forme de cône métallique colorées à la main par injection à la seringue et de plaquettes en titane. Elle est l’expression d’un savoir-faire made in France d’exception cher à la créatrice. 

« J’ai toujours adoré les doubles ponts et j’ai doté la Chupa de mon emblématique pont inversé. J'avais envie de cet acétate épais glissé dans une armature en métal, je l’ai en tête depuis longtemps. Je voulais une monture oversize : la voilà ! », raconte Nathalie Blanc, qui « dessine à main levée ou donne [s]es idées à Jeanne, chargée de les transformer en dessin technique ». « Comme je sais exactement ce que je veux, je lui fais retravailler le dessin jusqu'à ce qu’il me paraisse parfait avant de lancer le prototype, qu’on modifie également jusqu'à la perfection. Résultat : on obtient des produits aboutis. »



Jeanne renchérit : « Nous avons travaillé la branche sur la base de la monture Anaëlle, avec des émaux travaillés artisanalement pour lui donner un côté pop. Nous avons beaucoup échangé et peaufiné les détails avec Nathalie et Hermès, en collaboration avec les usines. Il fallait en même temps une monture pas trop épaisse pour être facile à monter par les opticiens. » « Quand on dessine une monture, il faut sortir de l’ordinaire tout en pensant qu’elle sera portée. Dans la catégorie "Créateur lunetier", le Silmo récompense les montures originales sans pour autant être excentriques », explique-t-elle.

Bravo à Nathalie Blanc et à son équipe ! L’ISO est fier de sa marraine, ambassadrice de la fabrication française et de l’artisanat d’excellence, et de ses diplômés qui ont contribué à ce succès. 


« L’architecture et l’art m’ont toujours passionnée » 

Créatrice dans l’âme, Jeanne Delfosse entame des études d’architecture avant de s’orienter vers la filière optique, plus riche en débouchés. Elle « adore le monde de la lunette depuis toute petite » et « avai[t] le BLC dans le viseur dès le début de [s]es études d’optique. »

Au lendemain du Silmo l’an dernier, elle rencontre Nathalie Blanc, alors en recherche de designers, au siège de la marque. « C’est une marque qui m’a vraiment attirée dès le début de mes études. J’ai présenté à Nathalie mes projets dans le cadre du BLC, qui lui ont beaucoup plu », précise-t-elle. « Avec Nathalie, nous avons des passions et des sources d’inspiration communes – l’art, le design, l’architecture, les expositions, les objets contemporains et le vintage. Nous travaillons en étroite collaboration et nous apportons beaucoup mutuellement. Elle est très pétillante, à l’écoute, ouverte et professionnelle. »

En tant qu’assistante designer chez Nathalie Blanc, Jeanne dessine les montures et les accessoires (sacs, étuis…), échange avec Hermès sur leurs dessins respectifs, travaille avec les usines sur les dessins techniques, s’occupe du rhabillage des montures et vérifie qu’elles n’ont aucun défaut.


« Le BLC ouvre beaucoup de portes » 

La jeune diplômée « conseille le BLC à toutes les personnes curieuses et intéressées par l’art pour développer ses connaissances artistiques – terreau pour l’inspiration –, mais aussi à tous les amoureux de la lunette, notamment ceux qui souhaitent tenir un magasin créateur : les clients adorent qu’on leur parle du produit. C’est un plus », souligne-t-elle. 

Désormais, la talentueuse Nathalie Blanc travaille à décrocher un nouveau Silmo d’or l’an prochain avec ses équipes, ainsi que sur le lancement de la collection homme "Monsieur Blanc" et sur de nouvelles collaborations à venir… mais chut !

Merci à la célèbre créatrice de recruter et de former des étudiants de l’ISO, parmi lesquels Jeanne et Hermès.


59 vues Visites

2 J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actualités

L’expérience des cours en ligne : des conseils pour assurer sans prise de tête

SY

Safviya Yogeswaran

02 avril

Actualités

BTS OL : continuité des cours à l'ISO

SY

Safviya Yogeswaran

02 avril

Actualités

Covid -19 - Après de nombreux A/R, ce matin, c'est officiel : les opticiens peuvent ouvrir

photo de profil d'un membre

Rebecca DAUMAS

17 mars